dimanche 2 juin 2019

Grand stage d'été



Ni en état de vigilance, ni en état de sommeil,
mais plutôt en état d’éveil avec une sensation d’équanimité.


Cette année, je mettrai un accent sur le « Yi », l’intention systémique propre aux arts internes et énergétiques.

Profitez de ce stage pour vous initier ou approfondir votre travail vous permettant d’étendre, modifier et développer votre conscience et vos perceptions.

Le sens caché de votre pratique, vos faits et gestes et techniques, se dévoilera sous un angle insoupçonné.

Il reste encore 4 places disponibles.

En savoir plus, cliquez ICI.

vendredi 24 mai 2019

Les secrets du huit - générateur de l'énergie motrice en arts martiaux

Les secrets du huit - générateur de l'énergie motrice en arts martiaux
J’ai commencé ma vie d’enseignant il y a 25 ans en France et ce thème est le premier à avoir été abordé avec mes élèves.

Le thème est d’autant plus infini qu’il est toujours d’actualité aujourd’hui. J’ai décidé de vous en dévoiler les grandes lignes. Le résultat est assez impressionnant.
Le premier parce que tout y est, tout s’y joue.
Pour ceux qui souhaitent jouer dans la cour des grands, que ce soit en énergétique ou en arts martiaux internes, cette formation constitue un véritable déclencheur de prise de conscience des enjeux et des exigences qui s'imposent à la pratique.

La respiration inversée, les 5 éléments, le yin et le yang, la verticalité et l’horizontalité…, toutes ces notions-clés sont reliées entre elles par ces mouvements de l’infini.

Au fur et à mesure que vous avancez dans cette formation,

• Vous verrez comment de simples exercices de base peuvent mener à un impact aussi grand sur l'évolution de votre parcours.

• Vous vous rendrez compte finalement que vous ne pouvez pas exprimer la fluidité vous-même. La fluidité ne s’exprime que lorsque vous assurez continuellement la cohérence des mouvements et que l’énergie circule sans entrave.

• Vous apprendrez comment mettre à l’œuvre le flux infini dans l’interaction avec votre adversaire (j'ai dévoilé pour la première fois l'une des grands secrets du Tui Shou).

Chapitre I - Fondamentaux
1. Une vision transversale
2. Géométrie du huit
3. Géométrie du huit (suite)

Chapitre II - Secrets du huit en arts martiaux
1. Caractéristiques du huit en arts martiaux
2. Schématisation des boucles du huit
3. Synthèse du huit en application martiale

Une formation métamorphosante à ne pas rater !

vendredi 5 avril 2019

Le secret de la manœuvre au contact

Un jour, il y a environ 30 ans, en réfléchissant aux sages paroles de mon maître, je me suis rendu compte que, si on apprenait les gestes de combats codifiés, ce n’était ni pour développer son répertoire technique, ni pour les adapter dans des situations réelles, mais pour comprendre les prolégomènes derrière les techniques qui est tout aussi, voire plus important que maîtriser les techniques elles-mêmes.
Avant, comme beaucoup le font en général, je regardais à droite et à gauche, en comparant un style de combat à un autre, à la recherche des techniques visiblement efficaces et omniscientes. Mais aucune n’avait été à la hauteur de mes espérances.
Je suais sang et eau, je croyais bosser, mais je perdais juste le temps en passant naïvement à côté des pistes adéquatement balisées.
Une chose que j’ai découverte à la dure :
Il ne fallait pas viser large, mais ultra précis et profond.
« Un art martial traditionnel se suffit à lui-même et tous leurs secrets se trouvent dans la forme* »
« Une forme est un ensemble de théorèmes à démontrer. »
(* kata, taolu, enchaînement…)
Ma vision en ce sens a montré à quel point d’immenses pistes restaient encore ignorées, à être défrichées et réfléchies dans la pratique de tous les jours, et cela m’obligeait systématiquement à aller dans un sens diamétralement opposé à tout ce que j’avais appris auparavant, ne serait-ce que pour :
- Refus absolu d’employer la force barbare
- Éradiquer les gestes involontaires dus au réflex
- Laisser les choses se faire au lieu de les faire soi-même
- etc.
Or, un apprentissage impromptu est un toboggan vers l’échec. Vous en conviendrez, il est rageant de ne pas savoir par quels bouts commencer, les marches à suivre...

En savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessous.

vendredi 5 octobre 2018

Stimulus - Réponse - Conséquence

C'est le grand principe de la manipulation.

Stimulus : contrainte -> Réponse : refus -> Conséquence : blocage

Stimulus : syntonie -> Réponse : accord -> Conséquence : libération

Si l'opérant essaie de tirer le bras de l'opéré, celui-là se rétracte spontanément même si, au demeurant, il n'avait pas l'intention de le faire. Il répond au stimulus présenté par l'opérant.

Pour que l'opéré se mette spontanément à entreprendre un geste que l'opérant désire qu'il fasse, il faut que ce dernier lui fournisse un stimulus conditionnel qui provoque une réponse dans ce sens.

Le principe de fonctionnement parait relativement simple, mais sa mise en œuvre est complexe.

Comme pour le vélo, il faut tomber plusieurs fois avant de maîtriser ses gestes. Une fois acquis, ça ne s'oublie pas.

Inutile pour mes lecteurs de préciser que la sueur du travail manuel prime toujours sur le brassage de l'air intellectuel.
Bientôt dans l'Oise.


lundi 1 octobre 2018

Comment booster votre niveau en Taichi Chuan, Xingyi Quan et Qi Gong ?

Si vous êtes arrivé sur mon site, c’est sans doute que la vie vous amène à vous poser des questions, à rechercher une ligne d’enseignement authentique ou à vouloir trouver cohérence et profondeur dans votre pratique des arts martiaux internes. 
 
Fort de mes 45 ans de pratique et 25 ans d’enseignement en France (Bordeaux/Saint-Médard-en-Jalles), j’ai élaboré une méthode unique et incontournable de développer votre “savoir-pourquoi et pour quoi” des arts martiaux internes (Xingyi Quan, Taiji Quan & Qi Gong martial) pour en constituer un véritable savoir-faire, ce qui me différencie des autres enseignants.

Certains trouveront mon approche très déroutante. C’est bien normal, car c’est cette approche même, qui est l’héritage de mon maître, possède une valeur inestimable et inconnue du grand public.

Il s’agit d’une étude complexe et sans fin sur la martialité—ensemble de la motricité fine, la réaction physionomique et le psychisme.

Ce nom “interne” illustre l’accent mis sur la subordination des mouvements du corps au contrôle du mental. Les formes que le corps prend sont une manifestation externe de l’état interne de l’esprit.

La finalité de cet art ne pourra être atteinte que lorsque tous les gestes engendrés par les réflexes seront supprimés.

Notre cerveau n’aime pas le changement.

Toute incursion dans le domaine inconnu nous demande beaucoup d’efforts d’adaptation. Et par souci d’homéostasie, notre cerveau a tendance à vouloir rester dans une zone de confort bien établie.

Plus on s’adapte aux normes sociales prescriptives, plus on perd la plasticité cérébrale et résiste aux changements.

Or il est de plus en plus difficile de trouver les pistes d’enseignements ancestraux de nos aïeuls, ils sont devenus aux yeux du grand public une démarche complètement insolite, voire saugrenue.

Lorsque l’on est confronté à une telle démarche, on ne remet pas en question les fondements de nos repères, mais on essaie de jauger à l’aune de ces derniers. Ce qui nous condamne à rester dans cette zone de confort habituelle, une entrave à l’évolution.

Les arts martiaux internes traditionnels vous amènent à sortir de cette zone pour entrer dans celle d’ombre.

Acceptez de marcher vers cette part sombre, et vous pourrez accéder à des perspectives avant-gardistes !

La conscience n’a pas de forme, mais elle prend forme…

Quant au Qi Gong, qu’il soit thérapeutique ou martial, en pratiquant quelques exercices, vous pouvez facilement sentir une boule d’énergie chaude se former entre les mains.

Par la régulation des mouvements lents, conscients et fluides avec une respiration profonde, on peut améliore l’équilibre du système nerveux, du système circulatoire et respiratoire…

C’est un fait.

Et la plupart des pratiquants se contentent de cette étape par simple méconnaissance d’autre chose.


Savez-vous que la sensation de chaleur, picotement, répulsion, courant d’air dans vos mains est en fait un indice essentiel pour matérialiser votre conscience ?

Et cette matérialisation de la conscience change votre champ d’intelligence ayant pour effet de modifier votre champ physique que l’on nomme communément la « réalité ».

Et si je vous disais qu’il y a une méthode concrète et efficiente qui ouvre la porte secrète du développement sensoriel, un axe de recherche méconnu en France qui vous fera sortir du lot dans un milieu extrêmement formaté ?

Si aujourd’hui vous avez l’impression que votre recherche piétine, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas capable de faire mieux, mais parce que personne ne vous a expliqué où aller et comment y aller. 

Je vous donne un exemple.

Vous avez un dessin de labyrinthe. Ça a l’air bien compliqué. Vous voulez vite trouver la solution.

Que faites-vous ?

Vous regardez la sortie, non ?

Pour avoir une perspective plus vaste, il ne faut pas essayer de chercher la sortie depuis l’entrée.

Il faut essayer de voir l’entrée depuis la sortie.

Je vais vous donner des repères et indices concrets dont personne ne parle,

Je vais vous guider dans quelle direction vous orienter,

Et vous saurez pourquoi et comment optimiser votre apprentissage.

Du niveau élémentaire au niveau extrêmement élevé, il y a actuellement plus de 500 vidéos didactiques répertoriées sur ce site, consultables à tout moment depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Ce qui distingue ces contenus par-dessus tout, c’est qu’ils sont tous exclusifs et uniques. 
Si vous désirez découvrir cet univers réservé aux pratiquants et enseignants exigeants, deux modalités s’offrent à vous :

Pack vidéo — Au coup par coup selon les thèmes qui vous intéressent

Cours en ligne — Par un simple abonnement, vous accédez aux contenus de mes cours exclusifs (voir quelques vidéos explicites).

Ce n’est pas par hasard que vous êtes ici, mais par synchronicité.

Vous êtes à deux doigts de découvrir les premiers secrets du monde des arts martiaux.

Alors, ne ratez pas le coche !

Rien n'est plus difficile que d'enseigner le Qi Gong...

Il est souvent dit que le travail de Qi Gong est basé sur des exercices corporels simples, naturels, fluides et harmonieux, un contrôle de respiration...

Mais attention, il y a Qi Gong et Qi Gong !

Le Qi Gong martial est la base fondamentale des arts martiaux internes. Le naturel se travaille et doit se justifier. Sans savoir comment faire, on tombera dans le faux naturel de l'exhibition sagesse-spiritualité qui manque de corps.

Faire simplement est facile, mais faire simple est très compliqué.

Le module de travail sans effort, ni contrainte, ni engagement (surtout pas !) est tellement bien imprégné dans l'enseignement moderne de Qi Gong, tant chez les formateurs que chez les formatés, qu'il est difficile de faire comprendre autrement. D'autant plus que le marché du vite-fait-pas-cher est toujours porteur. Le Taichi Chuan en est également un bel exemple.

Faire simplement est bien pour se détendre et oublier les tracas de tous les jours. Votre pratique s'arrêtera là aussi longtemps que personne ne vous dira de travailler différemment.

On n'entrera en matière que lorsque l'on commence à entrevoir la difficulté, voire l'impossibilité de faire simplement.

Et une fois que l'on aura goûté le plaisir de rendre simple les choses compliquées, on ne pourra plus faire marche arrière.